L’Heure de la Digitalisation Immobilière

Nous pouvons le constater depuis quelques années avec l’arrivée d’acteurs 100% digitaux comme Booking ou Airbnb, le marché de l’immobilier évolue et c’est loin d’être terminé.

Nous pouvons le dire s’il y a bien un marché qui est en retard dans la « révolution numérique" c’est bien le marché de l’immobilier. La raison ? Le secteur immobilier est resté ancré dans des processus usés qui ne correspondent plus aux nouvelles habitudes des citoyens de plus en plus connectés, toutes catégories sociales et d’âges confondus.

Dans une ère où la digitalisation des processus permet une accélération des fonctionnement de nombreux domaines, l’immobilier peut-il s’adapter ? Et comment ? 

Les startups au secours de la transformation digitale immobilière 

La recherche de biens immobiliers via des annonces en ligne a très vite été intégrée dans les habitudes, et c’est également le premier service immobilier à s’être numérisé aussi rapidement. 

Chez Where You Love nous avons compris que les particuliers comme les professionnels de l’immobilier recherchaient à faciliter leur démarche de recherche de logement. 

Au-delà de ça, les particuliers recherchent maintenant à trouver leur bien le plus rapidement possible sans passer par des dizaines de visites avant de trouver leur bien idéal et c’est précisément là-dessus que nous voulons accélérer les choses. 

Par ailleurs, la dématérialisation des processus de gestion des transactions immobilière s’est installé plus tardivement et n’impliquait à l’origine que certains documents : mandats, fiches descriptives…

De nombreuses réticences à changer de méthodes de travail et la numérisation d’un bien aussi précieux qu’une propriété ont ralenti le développement de la digitalisation de l’ensemble des processus des documents.

Même si ces réticences restent présentes, nombre de startups essayent de faciliter les choses et de digitaliser les derniers « morceaux » de l’immobilier. 

Immobilier et numérique : vers une disparition complète des intermédiaires ?

Aujourd’hui, 70% des transactions immobilières sont toujours faites par des professionnels car de nombreuses règles régissent le secteur de l’immobilier. C’est donc encore loin d’être le cas, ne compter que sur le numérique n’est pas encore possible.

La digitalisation immobilière est donc plutôt (pour le moment) une transformation sur la forme que sur le fond. Elle permet principalement de faciliter la recherche immobilière mais aussi les échanges entre les particuliers et les professionnels de l’immobilier.

Nous sommes donc dans une phase de transition où de nouveaux acteurs de l’immobilier entrent en jeu et permettent une simplification et une optimisation de certains processus.

Ainsi, la simplification des recherches rend les clients plus exigeants en matière de délais pour trouver un bien. 

Ensuite, le nombre croissant d’outils digitaux permet aux chasseurs de biens immobilier d’innover aussi avec de nouvelles solutions comme des outils de modélisation 3D par exemple.

L’intermédiation immobilière reste donc nécessaire pour le moment mais il est néanmoins possible de penser que des innovations plus radicales viendront bousculer cet équilibre.

Quoiqu’il en soit, le marché de l’immobilier en France présente toutes les caractéristiques pour voir émerger d’autres innovations majeures.

 

Trouver mon bien idéal
Commentaires
0