Top 10 des Innovations de Smart City

Dans l’urgence d’une démographie croissante, les innovations en terme de Smart City se multiplient. Selon MarketsandMarkets, le marché mondial de la smart city devrait atteindre 760 milliards de dollars pour l’année à venir. Pour répondre aux nouveaux enjeux et être plus durables et responsables, les villes doivent améliorer leur impact environnemental, leur sécurité et confort envers leur habitants.

Pour cela, elles disposent de plusieurs ressources : le big data, l’IA (intelligence artificielle), l’IoT (l’intelligence des objets), les Smart Grid (les réseaux intelligents de distribution de l’électricité qui s’adaptent en fonction des actions des utilisateurs) et ses habitants

 

1 - Smart Lighting ou Éclairage Intelligent

La mise en place d'un éclairage intelligent peut prendre plusieurs formes. Par exemple, l’installation de capteurs sur les luminaires publics permet d’économiser de l’énergie en régulant la densité lumineuse selon la fréquentation des lieux. À Chartres, cela a permit à la ville de réduire sa consommation d’électricité de 65% avec seulement 17 luminaires intelligents. Certaines villes comme Las Vegas ont également placé des capteurs sur des dalles au sol permettant à chaque passage de produire de l’énergie cinétique transformée en énergie électrique pour alimenter les réverbères. Les capteurs peuvent aussi être placés sur des feux tricolores pour optimiser leur cycle, réduire le temps d’attente et fluidifier le trafic.

2 - Mobilité électrique et auto-partage

Pour contenir le réchauffement climatique et réduire les émissions de gaz à effet de serre, les voitures électriques et le co-voiturage sont en tête de liste parmi les innovations les plus populaires. Il existe également le “free-floating”, c’est-à-dire de l’auto-partage où la ville met à disposition des voitures, scooters ou vélos que les citoyens peuvent récupérer et déposer n’importe où. Des voitures-taxi autonomes sans conducteurs voient également le jour. 

3 - Parkings connectés 

Nombreuses sont les villes qui commencent aussi à installer des capteurs sur les places de stationnement pour faciliter le trafic et informer les conducteurs lorsqu’une place se libère. Certaines ont pu grâce à cela voir leur trafic lié à la recherche de place réduire de 25%. La recherche de place a des effets polluants non négligeables, en effet, des études ont estimé que les conducteurs qui cherchent une place représentent 30% du trafic.

4 - La collecte intelligente des déchets

Grâce à la big data, des capteurs connectés installés dans les poubelles de rue et conteneurs permettent d’optimiser le trafic des camions en leur indiquant en temps réel le taux de remplissage pour éviter au maximum les déplacements inutiles. À Santander, en Espagne, l’entreprise qui en est à l’origine a estimé, pour les 6 000 capteurs installés, une réduction des coûts de gestion de 15% et du temps perdu par les camions de 30% à 60%. 

5 - La Smart water

Suez, est l’une des premières compagnies à avoir mis en place des capteurs sur le réseau d’eau afin d’optimiser la gestion de la ressource. Un poste de pilotage à distance relié aux capteurs a permis par exemple, à Rilleux-la-Pape, près de Lyon, d’économiser l’équivalent de la consommation en eau potable d’une ville de 16 000 habitants.

 

animation-top10-innovations-smart-city

 

6 - Des immeubles à énergie positive 

À Amsterdam, l’immeuble de bureaux The Edge, parfois décrit comme “le bâtiment le plus intelligent du Monde”, excelle en terme de développement durable et technologie de l’information. Il obtient d’ailleurs un score de durabilité de 98,4% par l’agence de notation et certification BREEAM, score le plus élevé jamais accordé. La gestion de la consommation et l’entretien du bâtiment sont optimisés grâce à des capteurs connectés pour gérer l’éclairage, le chauffage, les distributeurs…. Des capteurs dans le plafond permettent de détecter l’activité des zones de travail pour allouer les énergies nécessaires. Doté du plus grand réseau de panneaux photovoltaïques d’Europe, l’immeuble qui utilise également la géothermie, produit plus d’énergie qu’il n’en consomme et nécessite 70% d’énergie en moins qu’un immeuble similaire.

7 - L’Open Data

L’open data se définit par la mise à disposition publique de l’information pour que celle-ci soit accessible à tous. Pour illustrer cela nous pouvons prendre l’exemple d’Helsinki où le projet Urbanflow a équipé la ville de bornes interactives permettant d’informer et guider les passants et touristes pour voir leur position, calculer un itinéraire à pied ou en transports en commun, se renseigner sur les événements alentours, mais également réaliser des sondages et récolter les avis des citoyens de la ville sur ses services. C’est le cas également de Nantes qui, avec l’application Dans Ma Poche, partage des informations sur la ville en temps réel aux habitants et touristes concernant les infrastructures locales, les événements, les projets par quartiers, les axes embouteillés, les places disponibles en parking, l’horaire des prochains bus…etc. L’application frôle déjà les 60 000 téléchargements en seulement 6 mois. 

8 - L’e-administratif  

Pour être au plus près de leurs habitants et de leurs besoins, les villes développent aussi d'autres applications mobiles afin d’améliorer leurs services et la qualité de vie des habitants. À Barcelone, les citoyens peuvent par exemple gérer via une application toutes leurs démarches administratives pour faciliter leur quotidien.  

9 - Safe city et vidéo-protection 

La Safe CIty fait référence aux NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication) utilisée dans un objectif de sécurité urbaine. Afin d’améliorer la sécurité de la ville, des caméras de surveillance sont installées sur les routes pour surveiller le trafic et un peu partout dans les villes pour diminuer les dégradations urbaines ou identifier des menaces potentielles. Les caméras peuvent permettre l’identification biométrique et l’analyse situationnelle, elles peuvent envoyer des alertes automatiques aux opérateurs pour agir et avoir une action préventive efficace. À Fès, deuxième ville la plus importante au Maroc, la ville est équipée de près de 300 caméras donc des caméras-drones anti-vandalisme.

10 - L’accès au Wi-Fi

Synonyme de très haut débit, le Wi-Fi, véritable canal de communication, n’est plus cantonnée à l’intérieur des maisons En Afrique, Kigali est devenue une ville totalement connectée où tous les espaces publics sont dotés d’un accès gratuit au wifi. Chaque partie de la ville est reliée à Internet grâce à un réseau de 500km de fibres optiques déployées sur l’ensemble de la ville  L’accès au wifi se matérialise parfois directement dans des mobiliers urbains comme des bornes ou bancs connectés. 

 

Outre les mises en place les plus répandues vues ici, nombreuses sont les innovations qui existent pour rendre la ville plus durable. Les villes travaillent au quotidien sur l'amélioration de leurs services et la recherche de nouvelles innovations. 

 

Contactez l'équipe de Where You Love

 

Commentaires
0